Jack

« Tu sais ce qu'on trouve quand on cherche du sang ? »

La guerre avait changé Jack, et c'est pour ne blesser personne qu'il se retira au fin fond de la campagne, dans une cabane qu'il avait construite de ses main, avec le bois de la forêt qui l'isolait du reste du monde. Il avait besoin de ce silence, de cette tranquillité. Juste une bécane à retaper, histoire de s'occuper. Puis les zombies l'ont ramené au tumulte de la vie en communauté. Il refusa de les laisser lui dicter leurs règles. Sa tronçonneuse devint l'extension de son bras, et c'est à grands coups de chaîne huilée qu'il fit son grand retour parmi les hommes.