Agent J

J.. vérifia à nouveau. Il avait passé de longues minutes à recomposer les flux informatiques, et ce qu’ils mettaient en évidence était incompréhensible. La procédure de libération d’urgence du centre de Crowd Island avait été lancée depuis le centre de régulation SHADOW délocalisé. C’est-à-dire depuis le siège, ici-même ! Il en fit part au chef de section qui envoya immédiatement une unité SHADOW dans les étages. Elle trouva un début d’incendie, vite maîtrisé, et le cadavre dont la bande velcro matricule indiquait 548.598. Son badge manquait, avait servi pour se rendre jusqu’à l’hôpital. De là, dehors, supposait J... Ce n’était définitivement pas un accident. Il y avait un traître. Il avait préféré affronter les zombies que ses anciens collègues, et ça, J... comprenait pourquoi.